Voyage dans le temps au Moulin de Monsieur

Au pied du village de Duras, le long des berges du Dropt,…

Au pied du village de Duras, le long des berges du Dropt, se dresse le gîte familial du Moulin de Monsieur. Immersion dans un lieu enchanteur et hors du temps.

À la frontière de la Gironde et de la Dordogne, la vallée du Dropt regorge de richesses. Situé au cœur de ce site exceptionnel, le gîte du Moulin de Monsieur offre une vue privilégiée sur la rivière et le moulin qui alimentait autrefois le château des Ducs de Duras. Le village de Duras est également celui auquel Marguerite Duras emprunta son nom de plume. C’est dans ce cadre historique que Louis Derigon et sa famille accueillent les visiteurs de passage. 

Voyage dans le temps au Moulin de Monsieur
©Louis Derigon

Le Moulin de Monsieur le Duc

Le Moulin de Monsieur fût construit au XIIe siècle pour approvisionner le château des Ducs de Duras. Bien que détruit lors de la guerre de Cent Ans, de grandes pierres de taille sont encore visibles à sa base. Il faut attendre la fin du XIVe siècle pour qu’il soit reconstruit en tant que moulin défensif avec des meurtrières, une toiture à quatre pans, des latrines en encorbellement, et des corbeaux de soutien. Au XVIIe siècle, le Moulin de Saint-Jean est bâti sur la rive opposée pour alimenter le couvent. Pendant la Révolution, le Moulin de Monsieur est nommé Moulin de l’Égalité. À la fin du XIXe siècle, il s’industrialise et se voit surélevé d’un étage par le biais d’une toiture à deux pans. Il aura été en activité jusqu’en 1966, à la mort du dernier meunier.

Le gîte familial du Moulin de Monsieur

La maison, dont dépendent les deux moulins, voit quant à elle le jour au XIXe siècle. Elle est dans la famille de Louis Derigon depuis 1973, date à laquelle ses grands-parents maternels en firent l’acquisition. De nombreux travaux ont été effectués pour transformer cet édifice en maison de famille. Avant cela, le rez-de-chaussée abritait des douches et des bureaux desservis par un long couloir. Désormais, on y trouve une grande pièce à vivre, une chambre et une cuisine. Un élégant escalier en pierre mène au premier étage où se trouvent les trois autres chambres. Au moment des travaux de rénovation, trois salles de bain ont été créées à l’étage. 

Un salon de brocanteurs

Moulin
©Louis Derigon

Ce n’est qu’à l’été 2021 que cette maison familiale est transformée en gîte estival. On y pénètre par une grande entrée dont le mur a été recouvert d’un papier peint ancien. Cette première pièce est ouverte sur la salle à manger et le salon. Contre l’escalier, un extincteur encadré à la manière d’une œuvre d’art annonce la couleur. La maison regorge d’objets chinés par cette famille d’antiquaires et de brocanteurs : ancien radiateur orné de faïence, lampadaires, fauteuils… Au sol, des tomettes anciennes ont permis d’unifier cet espace. Les poutres apparentes et les épais murs en pierre de taille, provenant sans doute de la carrière de Saint-Sernin, posent le décor.

Au plus près du foyer dans la salle à manger

Voyage dans le temps au Moulin de Monsieur
©Louis Derigon

Dans la première partie du salon, un ensemble d’assises vintage Roche Bobois invite à la paresse, bercé par le bruit de la rivière. Au mur, une collection d’art singulier. La seconde partie du salon abrite quant à elle un vieux billard à la française. On y aperçoit également une porte condamnée menant sous l’escalier. Elle dissimulerait, paraît-il, l’un des coffres forts découverts au moment des travaux… La salle à manger, avec vue sur le moulin, se veut conviviale. On y prend place autour d’une grande table en bois, tout près de la cheminée équipée d’un poêle canadien. À proximité immédiate se trouve la cuisine, décorée à la manière d’une boucherie : carreaux blancs encadrés de noir, liseré rouge courant le long des meubles, et crochets de boucher pour suspendre tabliers et ustensiles de cuisine.

Le pallier

Moulin
©Louis Derigon

Au premier étage, le palier se distingue par une succession de portes vert amande. Il dessert trois chambres, ainsi qu’une blanchisserie et un appartement privé. On y trouve aussi des toilettes, partagées entre la Chambre Boisée et celle de Monsieur, qui valent le détour pour leur collection de toiles animalières délibérément kitsch. Une entrée, propre à la Chambre Boisée, dispose d’un grand placard de boiserie du XIXe siècle. Elle mène à la chambre et à sa salle de bain toute de bois vêtue.

La Chambre Boisée

Moulin
©Louis Derigon

La Chambre Boisée surplombe le Dropt. Pensée dans un esprit Art Déco, elle se distingue par une épaisse moquette claire au sol que l’on retrouve également au mur, dans le renfoncement d’une étagère. Intimiste et chaleureuse, il s’en dégage une atmosphère rétro des années 30. La chambre dispose d’une coiffeuse entièrement ornée de miroirs, pour une touche résolument glamour.

La Chambre de Monsieur

Voyage dans le temps au Moulin de Monsieur
©Louis Derigon

En face de l’escalier se trouve la Chambre de Monsieur. Exposée plein sud, elle profite d’une vue privilégiée sur le moulin. Dans cette chambre, le bois est roi et confère à la pièce une atmosphère douce et chaleureuse. Au sol, le parquet d’origine a été restauré il y a peu. La cheminée d’angle est elle aussi une marque du passé. De larges placards, ornés de papier peint rétro, apportent une touche de charme à cette pièce qui dispose de sa propre salle de bain.

La Grande Chambre

Voyage dans le temps au Moulin de Monsieur
©Louis Derigon

Exposée au nord, la Grande Chambre profite d’une salle de bain et de toilettes privées. Au sol, le même parquet d’origine que l’on retrouve dans la Chambre de Monsieur. Côté déco, les tables de chevet et l’étagère en bois, réalisées par l’un des membres de la famille, ne sont pas sans rappeler l’univers de l’architecte et designer Charlotte Perriand. Au-dessus de la cheminée, un tableau représente Toulouse Lautrec, La Goulue et Van Gogh. Sans doute sont-ils en train d’échanger au sujet du célèbre portrait de Van Gogh par Toulouse Lautrec.

La Chambre Estivale

Au rez-de-chaussée se trouve la Chambre Estivale. Située dans la partie nord, elle se révèle agréablement fraîche en été. C’est aussi la chambre la plus colorée de la maison, notamment au travers de son sol d’origine, en carreaux de ciment bordelais ornementés. Cette chambre se compose d’un lit double adossé à un coffrage en bois faisant office de tête de lit. Elle profite également d’une salle de bain et de toilettes. Au mur, en pierre de taille, une niche a été transformée en étagère.

Un jardin suspendu au-dessus du Dropt

En empruntant la porte de la salle à manger, ouverte sur la rivière, on découvre une jolie terrasse avec vue sur le Dropt. Sur le côté, une petite tonnelle le long de laquelle s’étire une glycine. Juste à l’arrière se trouve une cour où poussent des légumes d’été à faire griller sur le barbecue. Un ancien préau, style guinguette, invite quant à lui à la fête. Illuminé par des guirlandes et des lanternes ramenées du Vietnam, il abrite plusieurs vélos qu’il est possible d’emprunter pour aller arpenter la vallée du Dropt. Balade en barque, pêche les pieds dans l’eau et baignade le long de la digue, les activités du Moulin de Monsieur ne manquent pas. 

Commentaires

×