La Galerie Serventi fête ses 10 ans

Installée depuis 2012 rue d’Astorg à Toulouse, la Galerie Serventi, c’est l’histoire…

Installée depuis 2012 rue d’Astorg à Toulouse, la Galerie Serventi, c’est l’histoire d’une famille férue d’art, qui a su moderniser son affaire sans se déraciner.

Les amateurs d’art en contact avec la Galerie Serventi le savent, la passion d’André Serventi pour les antiquités et les trésors dénichés chez les particuliers n’est pas récente. En 1983 déjà, il tenait une boutique d’antiquaire située à Merville (31). Soucieux de transmettre à ses filles, ses connaissances et son goût du risque, il les implique chaque jour davantage dans les process techniques qui font de lui un marchand d’art estimé. 

L’ouverture à l’art urbain

La Galerie Serventi fête ses 10 ans
©Galerie Serventi

L’une des évolutions notables depuis l’installation à Toulouse en 2012, c’est l’arrivée remarquée dans la galerie de Léa puis, quelques années plus tard, d’Alix, les filles du couple Serventi. Toutes deux diplômées en Histoire de l’Art, elles ont contribué à faire évoluer les courants artistiques disponibles à la galerie, avec un impact remarqué sur la typologie des clients : « autrefois, nos parents avaient une clientèle de collectionneurs intéressés par l’art régional moderne. En se développant vers l’art abstrait et l’art urbain, nous avons désormais des artistes internationaux et des acheteurs néophytes », nous expliquent Alix et Léa.

Estimation & conseil

Bien que la vente en ligne se démocratise via les plateformes Artsper, Art Shortlist et Proantic, la famille Serventi met un point d’honneur à prodiguer le conseil qui fait d’elle un véritable marchand d’art. « Contrairement aux galeries d’art, l’essence de notre métier n’est pas de détecter des talents mais de réaliser des estimations et de trouver les objets déco, meubles et tableaux qui plairont à nos clients », précise Alix Serventi. Les deux sœurs s’appliquent toutefois à mettre en place des expositions à thèmes, qui contribuent à rendre visibles les artistes partenaires de la galerie, comme Did Dontzoff, Jazzu et Pierre Prèneron. 

L’objet insolite

La Galerie Serventi fête ses 10 ans
©Galerie Serventi

« Nous avons beaucoup d’anecdotes en stock depuis que nous allons chiner chez les particuliers et dans les châteaux avec notre père. Une fois, il a déniché une vingtaine de livres qui traitaient des plantes médicinales. Des manuels d’une grande rareté, qui ont été revendus à plusieurs milliers d’euros après expertise par un cabinet spécialisé », nous raconte Léa Serventi. « C’est comme quand on a la chance de mettre à la vente des tableaux de Raoul Dufy, que nous avons étudiés à l’université. On voudrait bien les garder pour nous d’ailleurs », plaisante-t-elle. 

L’art chez vous 

La Galerie Serventi fête ses 10 ans
©Galerie Serventi

Lorsqu’on aborde le lien entre art et décoration, Alix s’empare instantanément de son smartphone pour évoquer des posts instagram : « parfois les clients nous envoient des photos des œuvres installées chez eux. C’est l’occasion de faire un zoom sur un artiste à travers la publication d’un post “L’art chez vous”. La mise en ligne régulière de montages photos aident aussi les potentiels acheteurs à se projeter », nous confie Alix Serventi. C’est ainsi que l’on comprend à quel point une toile abstraite d’André Marfaing, ami de Soulages, peut s’insérer à la perfection dans un intérieur design !

Dix ans, trois mots

Voici les trois mots évoqués par Léa et Alix Serventi pour résumer le chemin parcouru depuis 2012 : « Apprendre » tous les jours, en participant aux estimations auprès de leur père. « Développer » la galerie, grâce à la confiance que leur témoignent leurs parents. 

« Prendre des risques », comme la fois où elles ont décidé d’acheter une œuvre de JonOne alors que la galerie en possède déjà deux… La relève est assurée avec ce duo féminin qui ambitionne de poursuivre les expositions multi-artistes et pourquoi pas, de se tourner vers le rachat d’objets d’art. Sans toutefois délaisser les antiquités, auxquelles elles aimeraient offrir une pièce dédiée, « comme un château », au sein d’une boutique plus spacieuse.  

Les œuvres marquantes 

La Galerie Serventi fête ses 10 ans
©Galerie Serventi

« Les créations de JonOne ont un vif succès, certaines personnes viennent à la galerie comme on visite un musée, pour les voir. Le “portrait de Joan Fontaine” par Bernard Rancillac de même que “Le Cerisier en fleurs à Alet-les-Bains”, signé Achille Laugé, ont également tendance à faire de l’effet », note Léa Serventi.

site web : www.galerieserventi.com – Facebook : Galerie SERVENTI – Instagram : @galerieserventi & @antiquité_serventi – e-mail : galerieserventi@gmail.com

Commentaires

×