Une villa contemporaine et épurée

Cette maison d’architecte, nichée sur les coteaux, ne manque pas d’espace. Un projet signé Alain Grand Construction.

C’est une grande maison contemporaine à la belle surface de 200 m². Chez Alexandrine et Dominique, le blanc domine : bien exposée, cette villa est très lumineuse. L’entrée est au Nord et la maison vit tournée vers le Sud, bordée par un champ de tournesols.

 
Des éléments d’architecture

Après avoir « enfin » trouvé l’emplacement de leurs rêves, « un terrain avec vue », –constructible à leur goût et de taille assez conséquente (il fait 1 000 m²) –, le couple de jeunes retraités a fait appel à la société toulousaine Alain Grand Construction, rencontrée lors du Salon de l’immobilier à Toulouse. Ils ont notamment été séduits par le style de maison du constructeur, installé à Toulouse depuis 1982 : « Une maison contemporaine avec un crépi caractéristique doté d’un liseré très reconnaissable, détaillent-ils, et des “fiorines” (trois petites arches) rappelées à plusieurs endroits, comme sur la façade ou sous la terrasse. » La signature d’Alain Grand.

Alexandrine et Dominique ont aussi choisi un panachage de toits-terrasses et toits conventionnels. « D’après nous, cela donne un cachet plus élégant par rapport au “tout toits-terrasses” que l’on retrouve sur certaines maisons actuelles. »

Un projet assez précis

Le couple a participé à la finalisation du projet, passant de plans initiaux de 170 m² aux définitifs de 200 m² (plus les 50 m² du garage attenant) avec quelques idées très précises : une vaste pièce à vivre, une belle cuisine, un étage, quatre chambres dont deux avec dressing (un pour Madame et un pour Monsieur), trois salles de bain et aussi trois toilettes.

 
Un hall agréable et utile

Le hall d’entrée de 8 m² dessert tout le rez-de-chaussée de la maison. Il est équipé de deux grands placards servant de vestiaires et de dressing à chaussures pour Alexandrine, conçus sur-mesure par l’enseigne Agem. Cette dernière s’est chargée des placards et dressings de toute la maison. Les portes sont en verre avec de grandes bandes colorées en gris, blanc, marron et noir. En face, le bureau donne sur la campagne environnante.

Les murs du rez-de-chaussée sont restés en blanc et le sol est uniforme, avec de grands carreaux gris (60 x 60 cm), provenant de chez Gomez Carrelage, comme tous les éléments de carrelage et sanitaires de la maison. Seules les chambres ont été dotées d’un parquet de chez Tamargo.

Une vaste pièce à vivre

Dès l’entrée, on constate la place donnée à l’espace dans cette maison. La cuisine et sa couleur curcuma attirent immédiatement le regard vers le fond de la pièce. Avec ses 70 m², la pièce à vivre (séjour, salle à manger et cuisine) est vaste et très lumineuse, grâce à deux grandes baies-vitrées par lesquelles le soleil irradie. Alexandrine en est très satisfaite : « il n’y a pas de problème de clarté ici ! Je voulais aussi un grand séjour avec beaucoup d’espace, nos petits-enfants s’y régalent. »

 
Du blanc et des touches de bois

Le salon invite à la détente. Trois canapés en cuir Bardi blancs et beiges entourent une table basse de la marque Lago Design, au plateau blanc posé sur deux pieds en verre. Des petits coussins amènent de la couleur, avec leurs motifs fleuris ou graphiques, dans des tons gris et vert. Une lampe tour miroir avec des trous ronds à led complète la déco.

Dans le prolongement, la salle à manger. La table à diner, de chez Lago Design, laquée de blanc, dispose à ses deux extrémités de morceaux de bois qui peuvent accueillir des rallonges. Pour manger à six ou à dix. Ses pieds, posés sur une vitre, donnent depuis l’entrée une impression d’élément flottant. Autour, six confortables fauteuils de la même marque, deux vert clair et quatre beiges. Un tout très harmonieux.

Sur un mur, des meubles de rangement, toujours de chez Lago Design, disposés en quinconce, apportent une touche design à l’ensemble. Les trois longs panneaux sont fermés par des portes en verre blanc. Entre eux, deux poutres en bois, avec leur touche naturelle, tranchent le dispositif.

Une cuisine curcuma

La cuisine ouverte, une Leicht, se démarque par la bande de couleur curcuma qui la traverse, sur le mur et sur l’ilot central. Conçue sur-mesure, elle a été adaptée aux besoins et aux envies d’Alexandrine et Dominique : de nombreux éléments de rangements bas, une étagère lumineuse, un lave-vaisselle bien caché tout comme le réfrigérateur, un four à vapeur, un tiroir chauffant et une machine à café intégrée dans le mur. Derrière une des portes, que l’on croit être un placard à épicerie, se cache le cellier avec une arrière-cuisine.

Un rappel de la couleur curcuma a été créé avec trois niches disposées sur un des murs de la salle à manger, qui s’éclairent le soir.

La suite parentale

Dans cette maison, chaque chambre a un pan de mur peint d’une couleur : mauve, taupe, violet… Au rez-de-chaussée, se trouve une première partie nuit, avec deux chambres.

La première, toujours prête pour recevoir la famille ou les amis, a une salle d’eau, avec une grande douche à l’italienne et des carreaux de ciments dans les tons beige et bronze, une vasque en Korakryl et un mitigeur en forme de goutte. Elle est équipée d’un dressing, où sont rangées les affaires de Dominique. Celui d’Alexandrine bénéficie de plus d’espace de rangement, dans la chambre attenante, la suite parentale avec ses 30 m². Baignée de lumière, sa baie-vitrée s’ouvre sur la terrasse, vers le jardin et la campagne. Les grands lits confortables ont été choisis chez Grand Litier, avec des têtes de lit très déco.

Même motif pour les carreaux de cette deuxième salle de bain mais dans un mélange de gris et noir. Celle-ci a une douche et une baignoire, une double vasque avec un miroir lumineux à led d’Artelinea, et un placard avec deux portes à miroirs. Pour se protéger des rayons du soleil, des stores intérieurs perforés de chez Espace Stores ont été installés. Ils sont de couleur noire, comme toutes les menuiseries de la maison installées par Espace Menuiserie, avec des volets roulants.

 
Un escalier en acier et alu

Retour dans le salon vers l’escalier qui s’impose comme un autre élément décoratif. Fabriqué par Acropole Service, il est en bois massif et en fer (acier peint en noir), avec un garde-corps en alu brossé, le même que l’on retrouve en haut le long du balcon. Il mène à la seconde partie nuit de la villa.

Vue depuis le balcon

L’étage est réservé aux amis et à la famille. Une première grande chambre de 18 m², avec son grand placard dressing (aux portes en verre blanc), est très lumineuse. Avec ses deux baies-vitrées, elle donne sur une véritable terrasse. D’un côté, la vue dégagée donne sur la chaîne des Pyrénées, de l’autre sur la Ville rose en contrebas.

La seconde chambre, et quatrième de la maison, a les mêmes pla- cards. En commun pour ces deux pièces, la troisième salle d’eau et un sanitaire.

 
Piscine et luminaires

Dehors, la piscine ! C’est elle qui a été construite en premier, avant même que la maison n’existe, par Piscines Pyrénées. La terrasse, couverte près de la cuisine, et sur laquelle on retrouve encore trois fiorines, se prolonge le long de la maison, laissant juste un puits de lumière en face de la salle à manger. Elle est soutenue par plusieurs piliers en métal cuit au four, identiques à celui positionné devant l’auvent de la maison.

L’aménagement paysager a été réalisé par Olea. Alexandrine a quant à elle créé un potager, entouré d’une petite vigne. De l’autre côté de la maison, une citerne a été enfouie sous la pelouse. Elle récupère les eaux de pluie, permettant d’arroser le potager et d’alimenter les toilettes du bas. Un parti-pris écolo revendiqué par la propriétaire.

Les luminaires, disposés tout autour de la propriété, sont des appliques Nordlux de couleur noire, qui rappellent les menuiseries et les piliers. Le soir, les oliviers, le massif et la piscine s’éclairent, pour passer d’agréables soirées d’été et profiter de la vue.

Crédit photos : Johanna Jardin, Pixcity

Commentaires

×