Des murs sur-naturel

Le naturel et l’exotisme s’imposent sur nos murs. Écorce de bananier, coques de noix de coco, peinture minérale… Découvrez une sélection des plus originales.

Que ce soit en papier peint ou en peinture, les matières utilisées aujourd’hui pour orner nos murs se révèlent innovantes et surfent sur la tendance du naturel. Encore faut-il les connaître. Sélection.

De l’écorce de bananier

La marque Casamance joue par exemple sur l’empreinte végétale. Dans sa collection « Manado », l’éditeur français s’exprime à travers un assemblage précieux de textures naturelles. L’écorce de bananier y est mixée à du papier froissé, sur support intissé. Ce revêtement mural authentique allie ainsi les techniques de l’art et de l’artisanat.

L’écorce de bananier est assemblée à du papier froissé sur ce support intissé. © Casamance

Coquillages et nénuphars

Chez Omexco aussi on a pensé au bananier, en intégrant des lamelles de bakbak (écorce de bananier) à des rubans de soie sari dans la gamme « Rainbows ». Spécialisée dans les matières, la marque belge de revêtements muraux haut de gamme va plus loin et décline divers matériaux naturels. Dans la collection « Capiz », c’est le coquillage nacré du même nom qui est sublimé. Des éclats de coquillages organiques ont été laminés un par un sur un support intissé.

Le liège est mis à l’honneur pour « Cobra », avec une impression sur ce produit naturel renouvelable, qui provient de l’écorce du chêne-liège. Avec « Nomad», ce sont des feuilles de nénuphar qui sont tissées avec des coloris vifs et chatoyants. Du côté de « Minerals », toujours chez Omexco, le revêtement est composé de mica – un minéral issu du quartz et du granit – et de perles de verre.

Ce papier peint est constellé d’éclats de coquillage capiz.© Omexco

Le conseil

Optez pour l’intissé ! Concept révolutionnaire de papier peint, il est plus solide, pratique à utiliser, facile à poser et à décoller. C’est un véritable papier peint malin, obtenu par un assemblage de fibres. Son épaisseur et son grammage sont des camouflages idéaux pour les murs abîmés ou irréguliers.
Sa pose est un jeu d’enfant : l’intissé allie facilité et rapidité d’utilisation puisque la colle s’applique directement sur les murs, sans humidification préalable du support. Sa solidité permet de découper les lés au cutter une fois posés.

La noix de coco, pourquoi pas ?

Chez Élitis, c’est la noix de coco qui tient la corde. La maison toulousaine a misé sur ce fruit exotique. « Coco Shells » permet de créer des mosaïques avec des plaques colorées, composées à 100 % de noix de coco naturelles sur support filet polyester. Les sphères sciées sont positionnées en petits damiers, réalisés et peints à la main sur des résilles de 30 cm x 30 cm. Si vous optez plutôt pour la collection « Océania », ce sont des écorces de cocos déchirées qui s’assemblent en bandes aléatoires sur un fond de papier uni coloré.

Une mosaïque de noix de coco naturelles.© Studio Érick Saillet

Du sisal et de la jute

D’autres matériaux naturels, comme le rotin, le bambou, le roseau et le sisal, gagnent en popularité. Ils confèrent eux aussi une touche d’exotisme à vos intérieurs. Dans cette veine, Arte a conçu « Oculaire ». Ce revêtement mural, fait à la main en fibres de sisal – une fibre très solide provenant de la plante d’agave –, décline des motifs contemporains et graphiques.

Ce design graphique est réalisé grâce à des fibres de sisal. © Arte

Dans la collection « Revera », c’est la toile de jute qui a été travaillée pour en faire un revêtement original : le motif « Align » révèle un patchwork dont les morceaux de jute ont été directement cousus les uns aux autres.

En bois recyclé

Les panneaux muraux, qui apportent du relief, sont aussi très tendance. Ces plaques décoratives, qui s’installent sur tout un pan de mur ou une seule partie selon l’effet recherché, font également appel aux matières naturelles. Panneaux en bois, en bambou, en écorce de coco, en fibres de canne à sucre recyclées… Wall’in développe pour sa part une gamme de panneaux décoratifs en teck recyclé, Teakwall. Aucun panneau ne ressemble à un autre. Chaque pièce est unique et a sa propre histoire, le teck recyclé provenant d’anciens bateaux de pêche et de maisons traditionnelles d’Indonésie.

Des panneaux muraux en teck recyclé agrémentent ce mur. © Wall’In

 

Ce sont des feuilles de nénuphars qui sont tissées dans ce papier peint. © Omexco

Peinture naturelle ou minérale

Si vous choisissez de vous focaliser sur la couleur, alors la peinture sera votre meilleure alliée. Là aussi la tendance est au naturel.

Pure & Paint propose des peintures écologiques, naturelles et végétales. Fabriquées en France, elles sont composées à plus de 95 % de matières premières naturelles, locales et renouvelables, dont l’huile de colza, de lin et de bois. Avec un nuancier de plus de 1 200 teintes, vous n’aurez que l’embarras du choix.

Des couleurs vives et profondes pour la peinture naturelle de Pure & Paint. © Pure&Paint

Chez Keim, les peintures sont minérales… depuis 1878 ! C’est le docteur allemand Wilhelm Keim qui a inventé ce processus. La formule, même si elle a été quelque peu améliorée, est toujours la même : les peintures sont composées de matières premières naturelles. Le liant (du silicate de potassium), la charge minérale (provenant du gypse ou de la silice) ainsi que les pigments sont 100 % naturels. Ce qui permet de garantir la tenue de la teinte sur les façades extérieures. On retrouve ainsi les peintures minérales de Keim sur de célèbres bâtiments : la Maison Blanche, le Mur d’enceinte du Kremlin, l’Opéra de Sydney ou encore le Mucem à Marseille !

Coloration intérieure avec la Polychromie du Corbusier. © Keim

Pour l’intérieur, ces peintures minérales ont été sélectionnées par la Fondation Le Corbusier, pour développer les couleurs de sa gamme Polychromie. Un panel de 63 teintes officielles qui ont la particularité de s’assembler toutes les unes avec les autres, en parfaite harmonie. Des couleurs mates et intemporelles dans lesquelles piocher pour décorer votre intérieur en vous inspirant de l’un des plus célèbres architectes du XXe siècle.

Le bon plan

Vous n’êtes pas obligé de recouvrir tous vos murs !

Un seul pan, un seul lé de papier peint ou une seule bande de peinture peuvent suffire à rendre votre pièce exceptionnelle.

Encore mieux, vous pouvez les utiliser pour décorer une tête de lit ou un panneau de cheminée, comme un accessoire déco à part entière. Une petite touche qui fera toute la différence.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

×