Déesse et ses Vénus modernes

L’artiste Française née en Allemagne Dominique Seiwert, plus connue sous le pseudonyme de Déesse, est une créatrice réservée, dont les œuvres généreuses révèlent un caractère espiègle.

De son esprit fécond nait une multitude de figures féminines sensuelles, voluptueuses et ultra-colorées, nommées « Diva My Show », « Big Star Mon Amour » ou bien « Baigneuse Erotica »… Déesse a ajouté à ses collections une série de fruits de plaisirs tels que les « Cerises Happy Ivresse », les « Pommes Espérance » ou « Passionata »… Certaines de ses œuvres ont récemment décoré la Cour d’honneur de l’hôtel Magestic à Cannes, face à la croisette.

Une vocation

 Déesse est autodidacte. Enfant, elle trouvait refuge dans le dessin. Jeune maman, elle pratiquait beaucoup les arts plastiques et c’est tout naturellement, imprégnée par ses nombreux voyages culturels à travers le monde réalisés avec son mari galeriste, que Dominique a trouvé sa nouvelle vocation. C’est en l’an 2000, lors d’un déplacement à Miami, en découvrant les œuvres d’artistes tels qu’Ed Hardy ou Roméro Britto, que Déesse a rencontré sa palette de couleurs, empruntée au street art, au pop art, au cubisme et à l’art brésilien.

La mise en œuvre

Voilà maintenant 16 ans que Dominique Seiwert s’inspire d’images de la mode, de la haute couture, mais aussi de situations de la vie quotidienne, de l’amour, ou encore de la formidable joie de vivre de ses petits-enfants pour concevoir ses statues, aux formes extravagantes si singulières.

Une création peut mettre un an à voir le jour. Déesse confectionne d’abord une première sculpture en terre cuite, puis un moule en silicone pour la reproduction des statues définitives, réalisées à partir d’un mélange de résine et de poudre de marbre, leur offrant un aspect lisse et brillant. Elle crée différents design avant de les peindre sur chaque sculpture. Ses œuvres sont déclinées en séries limitées, entièrement réalisées à la main. Chaque pièce est par conséquent unique, numérotée et signée.

Dominique Seiwert a beaucoup investi pour pouvoir développer et vendre les pièces de ses collections à des prix raisonnables, à la portée d’un large public. Elle en récolte aujourd’hui les fruits, ses talents de sculpteur et de designer sont reconnus et ses œuvres se distinguent à travers le monde.

Le mot de l’artiste

« Ces femmes voluptueuses aux couleurs pop m’inspirent la bonne humeur, je trouve souvent plus jolie une femme ronde qu’une femme anguleuse. Selon moi, les codes de la mode ont fait perdre aux femmes une part de liberté. Une fois libérées de leurs carcans, gaines et autres laçages qui les enserraient, elles ont été rattrapées par une attitude beaucoup moins libérale, faire souffrir leur corps pour être mince. Le reflet de leur minceur se porte souvent sur leurs visages, tristes et fermés. J’espère, à travers mes créations offrir un peu du plaisir que je prends à les réaliser et pourquoi pas, contribuer à bouleverser les codes pour redonner le sourire à quelques déesses de beauté ».

Disponibles à la vente sur www.deesseartiste.fr

Une dizaine de pièces est également disponible à L’Union chez Meubles Dauzats ou sur www.meubles-dauzats.fr

Photos : Déesse

 

 

 

 

Commentaires

×